Aide alimentaire : les écologistes déplorent un dysfonctionnement européen et demandent des solutions d’urgence à François Fillon - mardi 20 septembre 2011

mardi 20 septembre 2011
par  Sylvain De Smet
popularité : 68%

Suite à l’absence d’accord des ministres européens de l’agriculture pour le maintien en faveur du Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD*), les élus écologistes franciliens expriment leur très grande inquiétude face à la menace concernant le financement des banques alimentaires françaises et européennes

Dans le contexte actuel de crise sociale, les écologistes demande une solution européenne pour sauver le PEAD et garantir l’aide alimentaire aux plus démunis. Face l’urgence sociale, les élus EELV franciliens s’opposent résolument à la suppression de ce dispositif européen et apportent leur soutien aux 4 associations françaises mobilisées sur cette question.

Laure Lechatellier, vice-présidente de la Région Ile-de-France chargée de l’action sociale dénonce « la volonté de certains pays européens de supprimer ce programme. Les collectivités territoriales risquent de payer cher ce désengagement européen alors même qu’elles sont en première ligne au niveau local dans la lutte contre l’exclusion ». Laure Lechatellier rappelle que la Région Ile-de-France verse chaque année plus de 800 000€ aux associations d’aides alimentaires pour venir en aide aux plus démunis.

Pour Cécile Duflot, Présidente du groupe EELV en Ile-de-France et Secrétaire nationale de EELV, le gouvernement français doit prendre ses responsabilités et doit maintenant trouver l’argent pour compenser cette aberration européenne ; « Lorsque la population n’est plus en capacité de se nourrir, il n’est plus question de plans de rigueur ou de confiance des marchés. Le Premier Ministre François Fillon doit, dans l’attente d’un retour à la raison de l’Union Européenne, débloquer une enveloppe d’urgence afin d’éviter des conséquences sociales que je n’ose imaginer ».

Laure Lechatellier, vice-présidente de la Région Ile-de-France chargée de l’action sociale

Cécile Duflot, Présidente du groupe EELV en Ile-de-France et Secrétaire nationale de EELV

Notes :

* Créé en 1986 par Jacques Delors et sous l’impulsion du mouvement associatif français, européen et de Coluche, le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) permet depuis 25 ans d’apporter une aide alimentaire à 13 millions d’Européens vivant sous le seuil de pauvreté et dans l’incapacité de s’alimenter par leurs propres moyens.

Doté d’un budget de 480 millions d’euros – ce qui correspond à 1% du budget de la PAC et représente environ 1 euro par Européen – ce programme permet à 4 associations françaises - les Banques Alimentaires, la Croix-Rouge française, les Restos du Cœur et le Secours populaire français – de venir en aide à 4 millions de personnes dans le besoin, partout en France.

Le PEAD est aujourd’hui menacé par la décision de la Cour européenne de justice qui a sanctionné le cadre légal de ce dispositif, initialement financé par les surplus agricoles. La Commission européenne a ainsi du réduire drastiquement les budgets 2012 en juin dernier et prévoit même sa disparition pour 2013. Le coup est très dur pour les associations et les personnes en situation grande précarité, car cette aide représentait près de 40% de leur budget.


Pour retrouver cet article sur le site du groupe EELV - région Ile de France, cliquer ici

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois