Soutenons le peuple Japonais en faisant vivre une légende !

dimanche 27 mars 2011
par  Sylvain De Smet
popularité : 50%

Après l’accident nucléaire de Fukushima : Appel à ceux et à celles qui veulent le plus simplement du monde exprimer leur solidarité avec le peuple Japonais. Faisons vivre autour de nous ce symbole de la grue. Plions, offrons des grues....c’est aussi un moyen de parler d’une façon plus poétique des dangers du nucléaire avec nos amis/es, voisins, familles.

Faisons vivre la légende, plions des milliers de grue, pour que nos voeux soient exaucés...et pour ceux et celles qui veulent participer à un visuel,
RDV le lundi 25 avril à 15h à Nogent sur Seine où nous tacherons de rassembler 1000 grues en origami, à la veille de l’anniversaire de Tchernobyl.

Et si vous ne pouvez venir, il y a unesoin urgent de dizaines de grues pour faire vivre la légende, et en avoir suffisamment pour le visuel....toutes les tailles et couleurs bienvenues, adresse postale : Sylvain De Smet, 59 chemin des Garennes, 95630 Mériel. Ou si vous etes sur Paris, je m’arrangerai pour les récupérer.


Origami -la grue- par koehntopp

D’après Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Origami :

Une des représentations d’origami les plus célèbres est la grue du Japon. La grue est un animal important pour le Japon (un satellite porte même le nom de Tsuru (grue)). Une légende dit même : Quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé.

Mémorial Sadako à Hiroshima.
La grue d’origami est devenue un symbole de paix en raison de cette légende, et d’une jeune fille japonaise appelée Sadako Sasaki. Sadako fut exposée, enfant, au rayonnement du bombardement atomique d’Hiroshima. Elle devint alors hibakusha, une survivante de la bombe atomique. Ayant entendu la légende, elle décida de plier mille grues pour guérir.

Elle mourut de leucémie en 1955, à l’âge de douze ans, après avoir plié 644 grues. Ses compagnons de classe plièrent le nombre restant et elle fut enterrée avec la guirlande de mille grues.

Ses amis érigèrent une statue en granit représentant Sadako dans le parc de la paix d’Hiroshima : une jeune fille se tenant les mains ouvertes, un vol de grues de papier au bout des doigts. Chaque année, la statue est ornée de milliers de guirlandes de mille grues (Sembatsuru).

Depuis, il est entré dans la tradition de plier mille grues en papier lorsqu’un proche ou bien un ami est gravement malade. Au-delà de la superstition, cet acte procure courage et volonté au malade, qui se sent ainsi entouré.

GIF - 37.1 ko


Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois