Et si nous avions jusqu’au 12 septembre pour changer le Monde ?

, par  Sylvain De Smet , popularité : 17%

Bonjour,

Aux ami-e-s, aux voisin-e-s, à la famille, à ceux et à celles avec qui nous avons manifesté pour sauvegarder des terres agricoles, des espaces naturels, pour défendre la biodiversité, pour l’accueil dans de bonnes conditions des réfugié-e-s, pour le respect des minorités, pour l’égalité femmes/hommes, pour les mêmes droits quel-le-s que soient ceux ou celles que l’on aime, pour l’accès aux services publics, pour plus de bio et local dans nos cantines...

A ceux et à celles avec qui nous avons monté des projets, des événements festifs, culturels, des coopératives alimentaires, pour les énergies renouvelables, des Associations Pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne, pour la Sauvegarde de nos espaces boisés, pour l’accès à culture et à l’éducation, avec qui nous avons fait des campagnes électorales...

Bonjour à tous ceux et celles que je ne connais pas, qui manifestent pour le climat, qui soutiennent des ONG, par leurs clics, par une adhésion, une participation...
Cela représente des centaines de milliers, des millions si nous comptabilisons tout ce petit monde.

Et si nous avions jusqu’au 12 septembre pour changer le Monde ?

En classe de 4ème (1979), lorsque notre professeure de Sciences Naturelles nous parlait de la pollution, des rejets de CO2, du réchauffement planétaire, de la fonte des glaciers, de la montée des océans… pour 2010 ! Du haut de mes 14 ans, Je me disais : « elle délire, si c’était vrai, on ferait quelque chose ! ».

Et c’est là, c’est arrivé. Les gouvernements n’ont fait que des mesurettes. La planète, ceux et celles qui y vivent, subissent ces changements climatiques, avec des incidences sociales, sanitaires, environnementales, catastrophiques.

Cependant, depuis quelques années, les propositions, l’enthousiasme, l’union des écologistes ont permis en France de faire un excellent score aux Européennes, de remporter des élections dans la plupart des grandes villes. Les candidats et candidates les mieux placés aux Régionales ont prouvé qu’Ils/elles arrivaient à rassembler, au second tour.

Et bien, donnons nous les moyens d’avoir une présidence écologique en 2022, et une majorité d’élu-e-s à l’Assemblée Nationale.

Si l’on veut porter un message d’espoir à ceux et celles qui vivent sur la planète, l’envie de changer, nous devons pour cela être exemplaires dans nos choix politiques, nos actes.

Pourquoi le 12 septembre ? Tout simplement car c’est la date butoir pour s’inscrire aux primaires des écologistes, afin de pouvoir voter pour celui ou celle qui portera cet enthousiasme à la présidentielle : https://lesecologistes.fr/
Vous y trouverez également le socle commun et les différentes candidatures.

Nul besoin d’être dans un parti politique, et c’est possible de s’inscrire à partir de 16 ans et ne coûte que 2 euros... Et vous pouvez évidemment inviter vos connaissances, vos ami-e-s, votre famille, vos réseaux à faire de même,.

Pour ma part mon choix se porte sur la candidature de Sandrine Rousseau, écologiste, féministe, économiste, professeure/chercheuse et aussi vice présidente de la plus grande université de Lille. Elle en a la capacité, la ténacité, l’énergie nécessaire. Je vous invite à la découvrir ou à la redécouvrir sur :
https://sandrinerousseau.fr/
De par son histoire, ses positions claires, elle sera à même de porter une radicalité écologique. Je dis bien radicalité, nous n’avons pas besoin de demies-mesures. Nous avons 5 ans pour changer, pour intervenir.

Voici le lien vers une vidéo https://www.youtube.com/watch?v=gHv5lqCPDZc&t=1684s
C’est la « carte blanche » de Sandrine Rousseau aux Journées d’Été des écologistes à Poitiers cette année où je me trouvais. Waouh !

Vous pouvez, bien évidemment, m’appeler pour en parler.

Dans tous les cas, quel que soit votre choix pour ces primaires, inscrivez-vous !
Vous allez être au moins un bon millier à recevoir ce message, directement par mail, par les réseaux sociaux que j’utilise... Imaginez l’impact collectif que cela peut avoir si vous faites de même !
Nous pouvons changer le monde, et ça commence peut-être par là... Et il faut s’inscrire avant le 12 septembre https://lesecologistes.fr/

A bientôt,
Sylvain De Smet

http://sylvaindesmet.org/ 06 80 53 91 89, sylvaindesmet@gmail.com

Brèves Toutes les brèves