Plus candidat

, par  Sylvain De Smet , popularité : 7%

Bonjour, comme introduction voici un extrait de l article de Médiapart du 1er mai : . « Il faut un accord, c’est inéluctable ! », plaide Sylvain De Smet, candidat Europe Écologie Les Verts sur la huitième circonscription de l’Hérault. « Et pourtant, si accord il y a, ma candidature peut sauter ! Mais s’il le faut, je laisse ma place », sourit l’homme qui, le bras en écharpe, arbore une pancarte de circonstance : « Dehors les bras cassés »
https://www.mediapart.fr/.../1er-mai-il-n-y-rien-qui-ne-m...

Voila, c’est fait, je ne suis plus candidat, cette circonscription n’est pas pour EELV. Notre Conseil fédéral s’est réuni et a voté en faveur d’un accord large et ambitieux avec la France insoumise pour mettre sur pied la coalition la plus large sur le programme le plus ambitieux pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Accords approuvés par plus de 80% des adhérentEs.

Un programme de gouvernement issu d’un travail de consensus que nous vous présenterons très bientôt. Nous avons une centaine de propositions, parmi lesquelles la réduction de 65% des émissions de gaz à effets de serre, le 100% énergies renouvelables, la sortie du nucléaire, l’ISF climatique, la règle d’or climatique, mais aussi la hausse des salaires, la garantie autonomie jeunesse, 1 milliard d’euros par an pour lutter contre les inégalités femmes hommes ou encore le rétablissement des services publics ainsi que la 6e République...

Voici une vidéo réalisée avant le meeting parisien faite pour ma candidature avec Sandrine Rousseau.

https://sylvaindesmet.org/IMG/mp4/soutien_sandrine_rousseau.mp4

Et un extrait de la profession de foi prévue :
MOBILISONS-NOUS

Adolescent, un professeur nous avait parlé de pollution, réchauffement planétaire, montée des eaux. Je pensais : « Si c’était vrai, on ferait quelque chose ! ».

Depuis, je n’ai eu de cesse de m’interroger, apprendre et m’investir au sein d’associations puis dans des mandats électifs municipaux et régionaux.

En temps de guerre, un État est capable en quelques mois de transformer son économie, de former des gens dans les domaines jugés nécessaires.
De la même manière, mobilisons-nous pour notre futur et celui de nos enfants.
Nous avons des potentiels énormes, des services publics exceptionnels qu’il faut soutenir, des associations, coopératives, entrepreneurs, artisans, paysans qui peuvent porter notre avenir vers la bonne direction avec le soutien et l’impulsion d’élu-es écologistes, des solutions innovantes et des exemples qui fonctionnent.

Brèves Toutes les brèves