Ile-de-France : Les groupes de la majorité au Conseil régional Ile de France demandent un moratoire d’urgence sur l’exploration du pétrole de schiste

vendredi 4 février 2011
par  Sylvain De Smet
popularité : 63%

Et pour egayer le tout :


CLIP ALERTE groupe citoyens lotois gaz de schiste
envoyé par babkicoule. - L’actualité du moment en vidéo.

Ile-de-France : Les groupes de la majorité au Conseil régional demandent un moratoire d’urgence sur l’exploration du pétrole de schiste

Les groupes EELV, PS, PRG-MUP, FG et FGA du Conseil régional d’Ile-de-France ont déposé vendredi 4 février un vœu demandant à Nathalie Kosciusko-Morizet un moratoire sur l’exploration du pétrole de schiste en Ile-de-France. Il sera présenté à la prochaine séance plénière du conseil régional, le 10 février prochain.

L’exploitation du pétrole de schiste (ou « schistes bitumineux »), tout comme des gaz de schiste, représente une véritable menace climatique et environnementale, à laquelle les groupes signataires s’opposent fermement. La méthode d’extraction, dite de « fracturation hydraulique » qui consiste à propulser à très haute pression des millions de litres d’eau mélangés avec des produits chimiques et du sable dans la roche pour récupérer le pétrole de schiste fait peser des risques de pollution durable du sous-sol, de contamination des nappes phréatiques par des composés cancérigènes ou toxiques, et donc un danger non négligeable pour la santé des habitants. Par ailleurs, à l’heure où plus personne n’ose raisonnablement contester la responsabilité de l’activité humaine dans le dérèglement du climat, il est irresponsable de se lancer dans l’exploitation de nouveaux gisements de combustibles fossiles, alors que c’est tout notre modèle énergétique qu’il faut transformer.

La Région Ile-de-France, de par sa composition géologique, renferme de très nombreux gisements de pétrole de schiste. Principalement en Seine-et-Marne, il y en aurait également dans le département de l’Essonne et des Yvelines, notamment dans le périmètre de la forêt de Fontainebleau. En Ile-de-France, trois permis d’exploration ont déjà été accordés, et plus de vingt demandes déposées, sans aucune transparence ni concertation avec les collectivités concernées.

La ministre de l’écologie a annoncé vendredi 4 février vouloir « retarder » les forages d’exploration de pétrole de schiste qui doivent bientôt débuter dans le bassin parisien. Les groupes EELV, PS, PRG-MUP, FG et FGA lui demandent d’aller plus loin, et :

- d’étendre la mission qu’elle a commandée sur l’impact environnemental des gaz de schiste aux schistes bitumineux ;
- de suspendre l’attribution de permis d’exploration ;
- d’abroger tous permis de recherche en cours de validité ;
- et de décréter d’urgence un moratoire sur tous les forages d’exploration prévus dans les prochaines semaines en Ile-de-France.

Signataires :

Eddie AIT, Président du groupe PRG MUP

Guillaume BALAS, Président du groupe PS

Cécile DUFLOT, Présidente du groupe EELV

Gabriel MASSOU, Président du groupe FDG

Pascale LE NENOUANNIC, Présidente du groupe FDGA


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois